Hockey 30 Déc 2010

Classique hivernale 2011 Penguins Capitals

Les caprices du temps représentent un danger constant pour le Classique d’Hiver à Pittsburgh. Des torrents d’averses et des températures basses sont à prévoir pour les Capitals-Penguins en plein air, samedi.

Des stars telles Sidney Crosby et Alexander Ovechkin clament que les conditions météorologiques de la LNH pour la mi-saison sont sans précédent. S’il est vrai que les températures au-dessus de congélation ne sont pas idéales, il est encore plus vrai que Dan Graig, chef de la NHL dénonce que cela n’aura pas nécessairement une incidence sur une surface 2 1/2-de pieds dont une épaisse couche de glace qui est réfrigérée à 22 degrés.

Le principal talon d’Achille qui risquerait de mettre en péril la sécurité des joueurs est sans conteste la pluie, qui menace de s’abattre à n’importe quel moment.