Cyclisme 22 Oct 2010

Franco Pellizotti blanchi par le tribunal anti-dopage

Franco Pellizotti, le cycliste italien qui avait été suspendu depuis le commencement du mois de mai de l’an 2003 par l’Union Cycliste Internationale (UCI) en raison de la non-conformité de son passeport biologique, a été tout récemment blanchi des chefs d’accusation qui pesaient sur lui, notamment de dopage, par le tribunal anti-dopage du Comité olympique italien (CONI).

Avec ce jugement, le coureur pourra réintégrer le peloton dès la saison prochaine. Cette absolution a été possible dû à un manque de preuve contre le porteur du maillot à pois sur le Tour de France en 2009.

Le tribunal a affirmé qu’il n’y avait aucune preuve tangible qui peut prouver que le coureur est coupable d’une manipulation sanguine. Cela fait sept mois déjà que le cycliste ne cessait de clamer son innocence en utilisant tout les moyens qui étaient à sa disposition. Pour lui faire justice, le coureur a demandé des dommages et intérêts à l’Union cycliste internationale (UCI).